C'est ça la protection du climat.

Le climat idéal – économies à la clé !

Des stores intelligents

Les jalousies transparentes en matière à mouler PLEXIGLAS® protègent du soleil et de la chaleur sans assombrir la pièce. Cela permet de réduire les coûts énergétiques de climatisation et d’éclairage.  
 
Les températures augmentent constamment en Allemagne : « Depuis 1901, la température moyenne en Allemagne a augmenté d’environ un degré », a annoncé le service météorologi-que allemand.  Le climat a changé, il se réchauffe de manière continue et les zones climati-ques se déplacent.

Ces températures chaudes rendent la concentration difficile, surtout pendant le travail quo-tidien. C’est pourquoi, il est tenté de veiller à des pièces plus fraîches avec des moyens diffé-rents. Ceci se reflète entre autre dans la forte demande de climatisations. Selon des études de l’Union européenne, le besoin de fraîcheur va quadrupler d’ici à 2020. Le réchauffement très rapide des pièces habitables et de travail est dû surtout à l’ensoleillement sur les façades vi-trées et avec fenêtres. La plupart du temps, pour éviter ce réchauffement, les pièces sont refroidies avec l’air matinal et, ensuite, les fenêtres et les jalousies sont fermées pour empêcher la chaleur d’entrer. Les jalousies fermées empêchent simultanément l’éblouissement par le soleil ou le rayonnement de ce dernier sur l’écran d’ordinateur. Mais ce n’est pas sans côtés négatifs : Tandis que le soleil brille et le beau temps attire dehors, le regard vers l’extérieur est bloqué. En outre, il fait sombre à l’intérieur, de sorte qu’il faut allumer la lumière. Il en ré-sulte des coûts supplémentaires en électricité.

Bloquer les rayons solaires à l’extérieur, sans assombrir la pièce  

En collaboration avec Evonik, Prismaplex a développé une solution, qui protège de la cha-leur et de la lumière directe du soleil, sans, pour cela, assombrir la pièce : Des jalousies en matière à mouler transparente PLEXIGLAS®. Les lamelles réfléchissent la lumière directe du soleil par l’intermédiaire de petites structures linéaires sur la surface. « Seuls les rayons solai-res entrant latéralement pénètrent la pièce. Contrairement aux rayons frontaux, ils transpor-tent moins de chaleur, cela réduit le réchauffement. De plus, les jalousies assurent une lumière régulière, de sorte que personne n’est ébloui par le soleil », dit Peter Battenhausen, Business Development Manager chez Evonik, dans le domaine d’activités des polymères acryliques.

Les jalousies en PLEXIGLAS® étant transparentes, elles laissent la vue libre sur le ciel bleu et laissent seulement la lumière diffuse du jour tomber dans la pièce. La lumière du jour est absolument indispensable pour certaines activités, par exemple pour travailler avec des couleurs, dont les nuances individuelles ne sont reconnaissables nettement qu’à la lumière du jour.

Les lamelles valent la peine également du point de vue financier : Les jalousies réduisent net-tement les coûts énergétiques de climatisation et d’éclairage. Tandis qu’une climatisation conventionnelle pousse, jour après jour, les coûts énergétiques vers les sommets, les lamelles luttent contre le réchauffement de la pièce par l’intermédiaire de la réflexion et baissent les coûts de refroidissement. En outre, il n’est plus nécessaire d’allumer la lumière électrique, car suffisamment de lumière pénètre dans la pièce malgré les jalousies fermées.
Des structures de prismes à 90 degrés sur la surface permettent aux panneaux transparents en PLEXIGLAS® de générer une réflexion totale. « Ce sont des soulèvements et des renfoncements inférieurs à un millimètre, appelés aussi microstructures », explique M. Battenhausen.

Un nouveau processus de fabrication pour la reproduction des structures

En étroite collaboration avec Evonik, Prismaplex a développé un processus de production, par lequel les structures sont fabriquées avec la plus haute précision. L’entreprise a besoin pour cela d’une matière à mouler PLEXIGLAS® spéciale et de la technique correspondante. Prismaplex utilise à cet effet des outils de moulage particuliers, qui créent les soulèvements et les renfoncements précis sur la surface. Des températures adaptées sont importantes pen-dant la production. Le cylindre de gaufrage est chauffé à plus de 200 degrés dans certaines sections et refroidi en une demi-rotation à 70 degrés. La température élevée fait fondre rapidement et simplement le PLEXIGLAS®, la température froide durcit ensuite les structures dans la forme souhaitée. C’est uniquement ainsi que les prismes sont reproduits de manière régulière et précise.
Toute matière à mouler n’est pas appropriée pour une telle transformation. Ainsi, le maté-riau requiert une faible viscosité à l'état fondu et des propriétés d'écoulement spéciales.

« Nous avons donc développé une matière à mouler, qui remplit ces exigences. La matière à mouler PLEXIGLAS® apporte également une haute transparence visuelle et une résistance aux intempéries, explique M. Battenhausen. Les panneaux peuvent être livrés dans n’importe quelle longueur, ce qui est une nouveauté. En effet, le processus existant ne per-mettait de produire jusqu’à lors que dans une longueur limitée, ce qui, de plus, était nette-ment plus coûteux. Les produits standards de Prismaplex ont une épaisseur de deux à trois millimètres, la largeur des panneaux PMMA peut atteindre jusqu’à 1.000 millimètres.

Les jalousies microstructurées bloquent les rayons solaires directs et la chaleur, mais sans as-sombrir la pièce. Ceci améliore le climat de travail », explique M. Battenhausen. Et ce d’un double point de vue : Les températures des pièces baissent et le travail est encore plus agréa-ble avec la lumière du jour qu’avec l’éclairage électrique. Une telle protection solaire efficace est absolument indispensable à long terme avec la croissance permanente des coûts énergéti-ques. Et la prochaine vague de chaleur viendra certainement.